Voyager dans le temps à Remedios

Située à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Santa Clara et à moins de dix kilomètres de la côte et de la route qui mène aux cayos, Remedios est un petit bijou figé dans le temps, peu visité par les touristes et qui fait voyager dans un Cuba d’un autre siècle. Découverte de cette petite ville charmante où il fait bon prendre son temps.  

Un peu d’histoire

Officiellement huitième plus ancienne ville de Cuba, Remedios fut fondée entre 1513 et 1524 par un noble espagnol Vasco Porcallo de Figueroa.

Remedios a une histoire similaire à celles de Trinidad et Santa Clara. Ce sont d’ailleurs des habitants de Remedios, lassés des pillages répétitifs des pirates à la fin du XVIe siècle, qui fondent Santa Clara, plus à l’intérieur des terres. Au moment de partir, ils mettent le feu à Remedios, ce qui n'empêcha pas les plus fidèles d'entre eux de rester à Remedios.

La ville renaît de ses cendres et est reconstruite à la mode espagnole coloniale, une architecture toujours intacte aujourd’hui que l’on peut apprécier dans le centre-ville.

Outre l’architecture, Remedios est aussi la ville natale de célébrités dont Alejandro García Caturla, l’un des plus grands compositeurs cubains, et Dámaso Berenguer Fuste, qui fut premier ministre en Espagne dans les années 1930.

Blog - Cuba - Plaza Marti - Eglise - Iglesia Mayor - colonial - espagnol - Dámaso Berenguer Fuste - Alejandro García Caturla
Iglesia Mayor, Plaza Marti, Remedios - © Public Domain

Flâner dans Remedios

Déambuler sur la Plaza Marti, bordée des deux églises principales de la ville – la Parroquia Mayor (fondations XVIe) et Nuestra Señora del Buen Viaje (1852) – est le meilleur moyen de prendre la température de cette ville d’un autre temps. L’attraction principale consiste à s’asseoir à la terrasse d’un café et à observer la vie autour de soi !

Outre les deux petits musées de la ville, celui de Las Parrandas, le fameux festival-carnaval qui se déroule chaque année la veille de Noël, et celui de la musica Alejandro Garcia Caturia, le Museo de Agroindustria Azucarera Marcelo Salado (Musée de l’agro-industrie sucrière Marcelo Salado), dans une ancienne usine à sucre, se situe à quelques kilomètres de Remedios et permet de découvrir l’histoire de l’industrie du sucre à Cuba.

Blog - Cuba - Remedios - Plaza Marti - Espagnol - colonial - Santa Clara - Alejandro García Caturla - Dámaso Berenguer Fuste
Façades coloniales à Remedios © Wilder Mendez

Remedios se relooke

Retour à Remedios qui, depuis l’anniversaire de ses 500 ans en 2015, a subi un petit lifting tout en restant dans le style d’autrefois. Des boutiques-hôtels ont fait leur apparition ainsi que de bons petits restos et cafés. Parmi eux, essayez El Louvre dont on dit qu’il s’agit du plus vieux restaurant de Cuba !

Ma petite adresse à Remedios

El Louvre : Máximo Gómez n°122. Horaires : 7 h 30-24 h

blog-cuba-remedios-arcades
Sous les arcades de la place principale à Remedios © Wilder
photo principale : Façades coloniales à Remedios  © Wilder Mendez