Le musée du Rhum à La Havane

Situé dans un solar, un hôtel particulier du XVIIIe siècle, abritant également le siège de la fondation Havana Club, le musée du Rhum offre une belle immersion dans la fabrication de la fameuse boisson cubaine. Pas besoin d’être aficionado ou expert pour apprécier la visite, qui finit bien sûr en beauté par une petite dégustation et même une petite leçon de cocktails !

Aux origines du rhum : la canne à sucre et les tonneaux !

Une première salle du musée a été transformée en atelier de fabrication de tonneaux. En plus du procédé, on découvre que les fûts sont en chêne américain et on est surpris par leur volume : 180 litre chacun !

Dans une autre salle, on découvre un authentique moulin de concassage de la canne à sucre qu’une mule faisait tourner.

Une première maquette de train à vapeur, qui rappelle que Cuba fut le premier État d’Amérique latine à utiliser les chemins de fer pour le transport de la canne à sucre, entraîne le visiteur vers l’industrialisation du traitement de la canne à sucre.

Blog - Cuba - La Havane - Rhum - Havana Club - Musée du Rhum
Musée du Rhum, La Havane - © Elisabeth Blanchet

La grande salle et sa maquette géante

La salle principale est entièrement occupée par une immense maquette reproduisant toutes les étapes de fabrication du rhum.

Avec tous ses bâtiments, son petit train en activité – bruit et fumée à l’appui –, ses différents éléments de végétation, ses petits personnages…, on est parachuté en pleine plantation de canne à sucre, et la reconstitution de l’enchaînement des étapes de la fabrication du rhum prend tout son sens.

Le concept fonctionne à merveille et épate les petits comme les grands, d’autant plus qu’on observe la maquette géante depuis un balcon qui fait le tour de la pièce.

Blog - Cuba - La Havane - Rhum - Musée du Rhum - Havana Club
Musée du Rhum, La Havane - © Elisabeth Blanchet

Distillation, fermentation et vieillissement

La visite continue avec l’étape de la distillation et de la fermentation dont on explique les processus dans la salle qui suit, alambics, tuyaux et tonneaux à l’appui. On apprend aussi quelques secrets sur le vieillissement du rhum, sur l’importance de la qualité du bois des fûts et sur celle de l’endroit où les tonneaux sont stockés pour assurer un bon vieillissement - parfois sous les alcôves des églises ! - jusqu’à ce que le Maestro Ronero décide que le rhum est prêt à la consommation.

C’est en effet par une petite dégustation que la visite se termine, le long d’un bar massif et imposant, tout droit sorti de La Havane des années 1930. Et comme rhum rime avec cigare, un des membres du personnel vous apprendra à déguster un cigare. Quand au barman, il est aussi à votre disposition pour vous donner une petite leçon de cocktail à base de rhum bien sûr.

Et si vous êtes d’une humeur guillerette, enchaînez avec un autre verre au bar voisin du musée, le Dos Hermanos, une institution havanaise où non seulement les cocktails sont excellents mais le restaurant aussi.

Blog - Cuba - La Havane - rhum - musée du rhum - Havana Club - Mojito
Stand cocktails, Musée du Rhum, La Havane - © Elisabeth Blanchet
photo principale : Différents types de rhum, Musée du Rhum, La Havane © Elisabeth Blanchet