Échappée dans l’Oriente

Après 3 mois passés à La Havane, j’avais envie de prendre l’air, de changer de paysages et surtout de voir toute une partie de l’île que je ne connaissais pas encore. Je suis donc partie à la découverte de l’Oriente. Récit de cette échappée à 5 temps.
1

Holguín, une belle surprise

Je suis arrivée vers 7 h du matin dans cette ville de province, et j’ai tout de suite était conquise par sa quiétude. On l’appelle la ville des parcs car le centre-ville est une succession de parcs et places où tout le monde se retrouve pour flâner. À la nuit tombée la ville prend un tout autre aspect et se révèle vivante et animée. C’est aussi la ville productrice des 4 grandes marques de bière nationale (Cristal, Bucanero, Mayabe et Cacique) mais ça, ce n’est qu’anecdotique !

Le trajet de La Havane à Holguín

Vous avez le choix entre la compagnie d'autocar Viazul ou l’avion. L'autocar est le moyen de transport le plus économique (le billet coûte 44 CUC contre 150 CUC pour l'avion), mais c'est aussi le plus long (environ 12 h). Un conseil : voyagez de nuit.

À voir et à faire

J’ai aimé cette ville à l’heure où les gens se réveillent et à la tombée de la nuit. Je vous conseille de vous balader aux abords des 4 parcs/places de la ville et d'effectuer l’ascension de la Loma de la Cruz (escalier de 465 marches) d’où le panorama est exceptionnel. Le site est à 20 minutes à pied du centre-ville mais vous pouvez louer les services d’un bici-taxi pour vous y rendre. Pour sortir, laissez-vous guider par la musique et surtout n’hésitez pas à demander conseil aux habitants d'Holguín.

blog-cuba-holguin-bicitaxi
Bici-taxi monoplace, typique de Holguin © Sabrina Delattre
2

Gibara

Il ne faut pas se fier à sa première impression car réellement cette ville est une belle surprise qui possède un charme subtil. Située à une trentaine de kilomètres de Holguín, Gibara se remet peu à peu du passage de l’ouragan Ike (2008).

Davantage que pour ses sites touristiques, Gibara est une ville où l’on vient pour arpenter les rues et s’imprégner de l’ambiance. Je vous recommande la terrasse de l’hôtel Ordoño pour une vue magnifique sur la ville, et de déjeuner au restaurant Las Terrazas, où l’on mange superbement bien pour quelques CUC.

blog-cuba-giraba-ville
Giraba © Sabrina Delattre
blog-cuba-giraba-mer
Vue du port de Giraba © Sabrina Delattre
3

Cayo Saetía, mon coup de cœur

À peine 3 lignes sur ce cayo dans les guides de voyage que j’ai en ma possession ! Cayo Saetía est pourtant l'un des plus beaux cayos de Cuba, accessible île en catamaran. Incluses dans une réserve protégée, ses prairies, criques et plages abritent quelque 19 espèces animales : chameaux, zèbres, antilopes, autruches… En arrivant sur le cayo par la route, vous êtes pris en charge par un ranger qui vous conduit en 4X4 jusqu’à la plage principale. Vous trouverez sur place un restaurant et un petit hôtel. Comptez 10 CUC pour le droit d'accès au cayo.

blog-cuba-cayo-saetia-catamaran
La magnifique plage de Cayo Saetia © Sabrina Delattre
blog-cuba-cayo-saetia-plage
Les eaux cristallines de Cayo Saetia © Sabrina Delattre
4

Baracoa, l’envie d’y revenir

Malheureusement je n’ai pu visiter la région de Baracoa comme je l’aurais voulu pour cause de pluie. Mais je sais que j’y reviendrai car j’ai aimé l’ambiance de cette petite ville de province. En terme de gastronomie, Baracoa saura ravir les papilles avec son chocolat, et par sa cuisine à base de lait de coco, crevettes, pulpes… un vrai régal.

Au delà de la ville, c’est la région noyée dans une nature exubérante et détonnante du reste du pays qu’il faut voir.  À proximité, il y a de belles randonnées à faire à pied ou à vélo, entre mer et montagne, et de jolies plages à voir. Je vous conseille la visite des parcs de Humboldt et de El Yunque.

blog-cuba-baracoa-vue
Vue sur Baracoa © Sabrina Delattre
5

Santiago de Cuba

Deuxième ville du pays, capitale de l’Oriente, berceau de la révolution, Santiago de Cuba est une grande ville de style colonial mais qui a su garder une dimension provinciale et conviviale.

C’est la deuxième fois que je viens à Santiago de Cuba, j’y avais déjà passé une semaine en août 2015. Mais cette fois-ci j’ai eu la chance de la vivre à la cubaine en séjournant chez des Cubains.

Comme moi, éloignez-vous du centre-ville pour découvrir les quartiers excentrés d’où vous aurez une vue incroyable sur la ville. Vous verrez aussi que les habitants vivent tous à l’extérieur de leur maison et que ici tout le monde se connaît. J’aime particulièrement le quartier de Tivoli.

Et si vous avez le temps de sortir de la ville ce n’est pas les plages qu’il faut aller voir ici mais La Basilica de la Virgen de la Caridad del Cobre. C’est un des lieux de pèlerinage les plus populaires de l’Oriente et même de Cuba. Le site d’El Cobre doit son nom à une ancienne usine de cuivre (cobre). Pour y aller vous pouvez prendre un taxi, ce qui est le plus simple, ou bien l'un des camions qui partent du terminal de la Calle 4.

Sur le site d'El Cobre, les marchands de statues et autres reliques se montrent parfois pressants. Soyez patient et ferme pour leur signifier que vous n'êtes pas intéressé.

Je vous suggère aussi une visite au village de pêcheurs du cayo Granma, village aux maisons en bois sur pilotis qui fait penser à la Jamaïque ou aux Antilles. Pour y aller, demander à un taxi de vous conduire à la marina de la Punta Gorda pour rejoindre l’île en bateau ou à l’embarcadère situé sur la route de Cuidamar, pour y aller en petite barque.

Toutes les villes de l'Oriente sont reliées entre elles par les autocars de la compagnie Viazul. Pour les petites distances, vous pouvez partager un taxi, ce qui vous coûtera moins cher. Attention : si vous venez en période de forte affluence, je vous conseille de réserver vos billets de bus un peu à l’avance d’un site à l’autre.

C’est difficile d’écrire un article sur des choses que vous pourrez trouver dans vos guides, j’espère seulement partager avec vous ce que j’ai ressenti en arrivant dans ces villes et ce que j’ai aimé faire. Si vous prévoyez un séjour à Cuba de 3 semaines, ne manquez pas l’Oriente.

Disfruta !

blog-cuba-santiago-tivoli
Quartier de Tivoli à Santiago de Cuba © Sabrina Delattre

 

© photos : Sabrina Delattre