13 expressions typiquement cubaines

Vous pensez que votre espagnol est au point pour vous envoler pour Cuba ou tout simplement pour converser avec des amis cubains, détrompez-vous ! Dans ce lexique de survie à Cuba, découvrez des expressions glanées aux coins des rues et 100 % locale.
A

Acere : copain, ami, pote. Pourtant quand on regarde la définition de acere dans le dictionnaire, le mot signifie « regroupement de singes qui ne sentent pas très bon »…

Ajustador : soutien-gorge

B

Blume : après le soutien-gorge, la culotte !

D

Dale : on emploie cette expression pour dire « Allez, dépêchez-vous ! » ou encore « Salut ! » quand on quitte quelqu’un.

blog-cuba-espagnol-cubain-vocabulaire-3
Bord de mer, La Havane © Elisabeth Blanchet
J

Jama/ar : le nom jama signifie « nourriture » et le verbe jamar, « manger ».

P

Pinchar : travailler. Estoy pinchando signifie « Je travaille. »

Por la izquierda : ne veut pas dire « vers la gauche » mais plutôt « sous la table » dans le sens de pot de vin… Me estan pagando por la izquierda peut se traduire par : « Ils me payent en dessous de table. »

Punto : quelqu’un de louche, bizarre. Rien à voir avec le punto (point), qui conclut une phrase.

Q

¿Que bola? : façon très familière de demander « Quoi de neuf ? » entre bons amis.

blog-cuba-espagnol-cubain-vocabulaire-2
Rue de La Havane © Elisabeth Blanchet
T

Tipo/a. : type/fille mais dans un sens péjoratif, diminuant ou condescendant.

Tremendo mangon : non, il ne s’agit pas d’une « grosse mangue » mais de dire de quelqu’un qu’il ou elle est plutôt hot. Ese hombre es tremendo mangon! : « Ce type est trop hot. »

Tremendo paquete : une façon de dire « Oh la la, c’est du lourd ! », bref une façon de répondre à des nouvelles un peu raides.

Y

Yuma : c’est tout simplement la manière dont les Cubains appellent leur grand voisin : les États-Unis.

photo principale : Rue de La Havane © Elisabeth Blanchet